Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Louis XIV’

Le château de Versailles est à lui seul un objet de recherche, étudié depuis des lustres tant par les historiens que par les historiens de l’art.
Et pourtant…

Pourtant, lors de la grande restauration de la galerie des Glaces de 2004-2007, les conservateurs ont eu la surprise de taille de découvrir, représentée au-dessus d’un chapiteau… une armure de Samouraï. A laquelle personne, étant donné la hauteur de plafond et l’assombrissement des fresques par la crasse accumulée au fil des ans, n’avait prêté la moindre attention.

 


Qu’est-ce qu’un Samouraï a bien pu venir faire à Versailles, me direz-vous ? Eh bien, le plus curieux dans cette ô combien curieuse affaire est que malgré toutes les recherches des spécialistes, il n’ait été trouvé aucune trace de la venue d’une ambassade japonaise, ni même la moindre mention de l’armure ou de la fresque.

Les conservateurs, qui comme vous pouvez vous en douter, n’en croyaient pas leurs yeux, se sont dépêchés de mener l’enquête et ont fini par retrouver au musée de l’armée une armure de Samouraï, dont les couleurs correspondaient parfaitement à celle de la peinture. Selon les experts du musée, on trouve effectivement des traces de l’amure sous Louis XIV. En revanche et à leur propre surprise, impossible de retrouver l’origine de l’acquisition de l’armure. Une fois encore, le vide abyssal.

A ce jour, aucun indice ne permet donc d’expliquer la présence de cette armure au musée, ni à plus forte raison la raison de sa représentation dans la galerie des glaces.
Cela viendra, sans doute. Mais d’ici là, les historiens devront céder la place aux brodeurs d’histoires…

Source : Nicolas Milovanovic, conservateur en chef au château de Versailles, au cours d’une conférence intitulée « Les peintures de la galerie des Glaces et des appartements royaux : l’iconographie du pouvoir », cet après-midi même, dans le cadre d’un séminaire de l’EHESS.
Edit (avril 2012) : Un généreux contributeur vient de m’envoyer la photographie de la peinture, prise durant la restauration de 2004-2007. Ladite restauration ayant été financée par l’entreprise Vinci, cette dernière avait mis en ligne un site internet présentant des photographies dont l’ensemble reconstituait une vue exhaustive de la voute.

Publicités

Read Full Post »